Malgré son agressivité, un enfant habité par la rage éprouve un sentiment profond de mal-être. Il souffre autant que son entourage qui subit fréquemment ses pulsions. Toutefois, aussi impitoyable soit-il, sachez que la situation peut se contrôler. Les parents doivent redoubler de courage pour maîtriser leur enfant et l’aider à gérer sa colère. Cet vous aide à comprendre l’origine du comportement agressif d’un enfant.

Comment se présente un enfant hyper agressif ?

Un enfant ayant un comportement agressif est difficile à saisir. Il peut être calme pendant un certain temps et devenir brutal comme un animal sauvage, sans qu’il puisse l’expliquer. Il peut hurler en classe, contrarier ses amis à la cour de récréation, taper et crier sans aucune raison. Un enfant hyper agressif fonctionne avec ses pulsions, il n’arrive pas à contrôler ses excès de zèle. Ce type de comportement est dangereux pour lui-même et pour les autres. C’est pourquoi il faut redoubler d’ingéniosité pour le saisir de façon efficace et rester bienveillant.

L’enfant a besoin de vous

Comme les autistes, un enfant hyper agressif n’a pas une vie normale. Le fait qu’il ne maîtrise pas son comportement ne fait pas de lui un criminel. Un enfant n’a pas encore la maturité psychologique pour comprendre ses actes ni les conséquences. L’agressivité est une forme de trouble psychique qui empêche celui-ci de maîtriser ses émotions. Un enfant agressif n’attaque forcément ses camarades. Parfois, il est pris par l’élan de réaliser un exploit si bien qu’il ne va pas même mesurer le danger autour de lui. Par exemple en sautant d’un arbre ou en réalisant des figures de skateboard périlleuses sans en avoir jamais pratiqué auparavant. Il va tout le temps se mettre au danger sans vraiment mesurer la situation. C’est pourquoi l’enfant agressif a besoin d’un adulte pour le comprendre et le canaliser. Soyez disponible, patient et à l’écoute de votre enfant. De cette manière vous pourrez l’aider à s’en sortir.

D’où vient son stress ?

Votre enfant a des réactions impulsives et il ne choisit pas ses moments pour faire ses crises ? Même s’il devient brutal de manière soudaine, sachez qu’il y a toujours un facteur déclencheur de son stress. Le plus commun est lorsqu’il n’arrive pas à maîtriser ce qui se passe autour de lui. Vous organisez par exemple une fête avec la famille élargie et il rencontre pour la première fois de nouvelles personnes. Cette situation peut l’intimider si bien qu’il devient angoissé. Les enfants agressifs deviennent violents quand ils stressent. Lorsqu’il est ennuyé, la brutalité peut également lui servir pour manifester sa lassitude. C’est pourquoi ses crises peuvent avoir lieu dans des endroits comme à l’église, en salle de classe ou même dans la salle d’attente du médecin. Un enfant surexcité peut également devenir agressif. Dans ce cas, la surexcitation se mêle à l’impatience de voir concrétiser une chose. Telle est l’exemple d’un enfant qui attend son tour au parc pour pouvoir jouer à la balançoire. Il peut faire du mal aux autres enfants pour satisfaire rapidement ses besoins. Par ailleurs, un changement peut angoisser un enfant agressif. S’il change d’école ou si la famille part à l’étranger, attendez-vous à des scènes de violence qui est le reflet même de son âme trouble.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.