La plupart des gens, mariés ou pas, reconnaissent que la réussite d’un mariage passe par une fidélité sans faille entre mari et femme. Un homme marié ne peut accepter que sa femme le trompe et une femme mariée est profondément blessée si son mari se montre infidèle. Il semble donc que la fidélité est d’une grande valeur aux yeux de beaucoup. Mais la réalité reflète autre chose car jamais dans l’histoire l’infidélité n’a été aussi répandue.

Qu’est-ce que la fidélité ?

Pour certaines personnes, être fidèle signifie ne pas avoir de relations sexuelles avec une autre personne que son conjoint. Mais est-ce que la vraie fidélité se résume uniquement à cela ? Si c’était le cas, avoir et entretenir des fantasmes sexuels sur quelqu’un d’autre que son conjoint serait tout à fait inoffensif. Le fait d’être l’ami/e intime d’une personne de l’autre sexe ne serait donc pas dangereux. Être vraiment fidèle, c’est s’abstenir de fantasmer sur d’autres partenaires qui, dès que l’occasion se présente, se transformerait en actes de trahison. Mari et femme doivent donc s’interdire toute rêverie sur des relations extraconjugales, c’est une attitude qui préserve le coeur et par conséquent, le couple.

Fidèles sur le plan affectif

Être fidèle à son conjoint veut dire également lui vouer un attachement affectif indéfectible. Concrètement, comment cela doit-il se traduire ? Même s’il n’est pas défendu d’avoir des amis de l’autre sexe, mari et femme doivent consacrer le meilleur de leur temps, de leur attention et de leur affection à leur conjoint. Si une relation dite amicale prive un conjoint de ce qui est légitimement dû, il y a là infidélité, même en l’absence de rapports intimes. Les conjoints doivent cesser toute relation avec une personne de l’autre sexe avec lequel ils commencent à devenir dépendants sur le plan affectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.