Les enfants en bas âge subissent naturellement des crises au cours de ses deuxièmes années. Ceci est lié à des facteurs naturels qui provoquent généralement des crises de colère, de caprice ou même de pleurs à la moindre contrariété. Ce qui est loin d’être facile à vivre pour les parents, qui devraient dépenser toutes les énergies pour calmer leur petit bébé. Pourtant, il suffit d’établir quelques règles et adopter les bons comportements pour bien gérer ces moments de crise. Voici donc les étapes nécessaires à suivre.

Garder son calme

Il est souvent difficile de garder son calme face aux hurlements, aux pleurs et aux colères de son enfant. Pour y arriver facilement, il faut d’abord apprendre à contrôler ses émotions. Ceci par des exercices de respirations, par la peinture, la musique ou l’adhésion à des réseaux de soutien pour trouver des parents qui traversent la même période et avec qui on peut partager son stress et sa douleur. Ce qui évite de se sentir moins seul et à alléger son stress.

Inculquer les bonnes manières

Pour mieux gérer la crise de deux ans, il faut d’abord commencer par apprendre à son enfant les bonnes manières et à lui inculquer les bonnes valeurs dès son bas âge. Il s’agit des règles de politesse, les règles des comportements corrects, notamment la façon de se tenir à table. Pour mieux se faire comprendre, il n’y a pas meilleur méthode que de lui montrer l’exemple. Les parents sont en effet le premier modèle à suivre pour les enfants. Outre les gestes, les mots peuvent aussi bien se servir pour transmettre le message à son enfant.
Au moindre comportement inadapté, il ne faut surtout pas hésiter à le corriger en lui expliquant clairement ses erreurs.

Discuter et laisser son enfant s’exprimer

La discussion est la meilleure alternative pour résoudre rapidement un problème. Malgré le jeune âge de l’enfant, le dialogue est donc recommandé. Il ne faut pas hésiter de faire part à l’enfant des règles à suivre et des limites à ne pas dépasser. Mais, de la même manière, il faut aussi lui laisser la possibilité d’exprimer ses émotions. Les mots sont nouveaux pour les petits des deux ans, mais pour faciliter l’échange, la communication par des signes est bien une excellente solution. En cas de hurlement ou de pleure, il ne faut surtout pas hésiter à les laisser quelques minutes et ils pourront ensuite se calmer de leur propre gré. A défaut, on peut toujours venir les calmer.

Faire preuve de bon sens

Les parents doivent aussi faire preuve de bon sens et éviter de soudoyer l’enfant pour satisfaire ses attentes en cas de crise. Cela pourrait lui inculquer de mauvais comportement. Il ne pas faut cependant oublier de le récompenser pour ses bonnes habitudes. En tant que parent d’un enfant en bas âge, il faut aussi noter que les attentes doivent être minimisés et ne pas se référer à des enfants beaucoup plus âgés ou à comparer son enfant à d’autres.

Garder du temps pour soi

Pour mieux gérer sa situation familiale, il ne faut pas aussi oublier à prendre soin de soi. Cela permet de faire le plein d’énergie et de bien gérer ses émotions. Il ne faut donc plus hésiter à faire des sorties entre amis certains week-end pour bien se détendre, aller au spa ou faire des activités entre couple pour bien raviver la flamme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.